Pompes funèbres en Suisse
Les services des pompes funèbres
  1. Accueil - 
  2. Pompes funèbres - 

Les services des pompes funèbres

Pour pallier l’opacité du domaine funéraire et le brouillard qui entoure les démarches à la suite de la perte d’un proche, il est important d’être bien accompagné. Interlocuteur privilégié des familles endeuillées, les pompes funèbres sont à même, en plus de leur rôle de conseil, d’apporter un soutien moral indéfectible. Leur mission est également de régulariser les formalités administratives liées au décès ainsi qu’assurer l’organisation et la préparation des funérailles. Pour vous permettre d’y voir plus clair, voici une présentation des prestations les plus courantes des pompes funèbres.

Gestion administrative liée au décès

Lorsqu’un décès survient, la première démarche consiste à obtenir un certificat délivré par une autorité médicale. Ce certificat permet notamment d’amorcer la recherche d’une entreprise de pompes funèbres qui se chargera de prendre la suite.  Ainsi, vous pourrez entamer l’organisation des obsèques et entreprendre les formalités administratives pour annoncer le décès aux organismes avec lesquels le défunt avait un quelconque lien.

  • Dans le cas où le décès a lieu à domicile, il faut appeler le médecin de famille ou un médecin du service des urgences (n° 144).
  • Lorsque le décès survient dans un établissement tel qu’un hôpital, un EMS ou une prison, l’établissement annoncera le décès.
  • Si la mort est intervenue à la suite d’un accident ou d’un délit, la police doit être contactée pour établir les faits.
  • Une fois le certificat de décès obtenu ou le décès annoncé, le défunt pourra être transféré à la morgue.

Le certificat de décès

Le certificat de décès doit porter certaines mentions obligatoires.  Celui-ci comporte les éléments suivants :

Le défuntLe décès
Nom  Prénom Genre Date de naissance Nationalité Adresse de domicileHeure Date Lieu Cause (naturelle ou accidentelle)

Une fois que le certificat de décès est obtenu, les pompes funèbres se chargeront de déclarer le décès auprès de l’Office de l’état civil. Celui-ci avertira la Justice de Paix du lieu de résidence du défunt.

Entretien avec les proches

Un entretien entre les proches et les pompes funèbres a lieu même si le décès est pris en charge par le contrat de prévoyance souscrit par le défunt. Ce rendez-vous a pour but de rassurer les proches quant au déroulement de la procédure, de fixer la date des funérailles, d’expliquer les différentes étapes inhérentes aux obsèques...

Les proches doivent fournir dans la mesure du possible :

  • les vêtements pour habiller le défunt,
  • la musique à diffuser durant la cérémonie funéraire,
  • éventuellement des photos-souvenirs pour créer un diaporama,
  • une photo du défunt pour la cérémonie et pour l’avis de décès.

De plus, lors de l’entretien avec les pompes funèbres, les thèmes abordés sont les suivants :

  • mode de sépulture : inhumation ou crémation,
  • le choix du cercueil,
  • l’urne funéraire,
  • la cérémonie funéraire,
  • le contenu de l’avis de décès.

Par ailleurs, le prix des prestations des pompes funèbres est très variable. Pour cette raison, mieux vaut comparer les services de différentes entreprises de sa région afin de sélectionner celle en adéquation avec son budget et les volontés du défunt.  

Organisation des funérailles

En Suisse, de plus en plus de personnes choisissent des obsèques laïques. Cependant, les pompes funèbres peuvent aussi bien assurer des funérailles religieuses en respectant les rites de chaque culte, de la toilette du défunt jusqu’à la mise en terre ou la crémation. Ainsi, les proches peuvent dire au revoir à l’être aimé dans le respect de leur foi.

Préparation du corps

Ce service est optionnel. La préparation du corps consiste à apprêter le défunt dans le respect et la dignité. La personne décédée est nettoyée, coiffée et habillée par le personnel des pompes funèbres pour permettre aux proches de faire des adieux dans les meilleures conditions.  À noter qu’une très faible partie de la population demande le service de thanatopraxie. Cette pratique consiste à remplacer le sang par du formol et ainsi augmenter considérablement la durée de conservation du corps.

Mise en bière

Peu importe le choix du rite, en Suisse, la mise en bière est obligatoire. Cette étape consiste à placer le défunt dans un cercueil. Dans le cas d’une crémation, le cercueil est aussi de mise même si aucune épaisseur minimale n’est imposée. Il permet, lors de la combustion, d’augmenter la chaleur et ainsi réduire plus vite le corps en cendres. La mise en bière peut avoir au lieu au domicile du défunt, à l’hôpital ou dans une chambre funéraire. Elle est assurée par les pompes funèbres.

Levée du corps

Une fois la mise en bière effectuée, les pompes funèbres procèdent à la levée de corps. Ce rite funéraire consiste au transport du cercueil jusqu’au corbillard qui est ensuite chargé de l’emmener au cimetière ou au crématorium.

Cérémonie funéraire

La cérémonie funéraire n’est pas obligatoire, mais reste un moyen important pour permettre à la famille d’entamer ou de poursuivre son processus de deuil. Qu’elle soit religieuse ou laïque, aucune règle n’est de mise, à part le respect du défunt et de son culte. En ce sens, les pompes funèbres sont formées pour répondre à toutes les traditions et croyances.

La verrée, quant à elle, consiste à réunir les proches devant une collation pour se rappeler et commémorer les moments passés avec le défunt.

Le coût d’une cérémonie

Bien que le coût d’une cérémonie funéraire varie grandement selon le lieu et le nombre de participants, de manière générale, le prix se situe autour des 1'200 CHF. Ce tarif comprend la location de la salle, les honoraires du personnel des pompes funèbres et du célébrant, ainsi que certains accessoires funéraires comme la décoration florale.

Le lieu de recueillement

Les pompes funèbres sont tout à fait à même de conseiller les familles quant au choix du lieu de recueillement. Si dans le cadre d’une crémation, les cendres peuvent aussi bien être dispersées dans un jardin du souvenir que dans la nature, elles peuvent également être inhumées dans une concession cinéraire. Une inhumation, par contre, a obligatoirement lieu dans un cimetière et se fait soit dans une tombe à la ligne soit dans une concession ou un caveau familial. Le lieu de recueillement est propre à chaque rite funéraire et aide les proches à vivre le deuil.

Recueillement après une inhumation

De manière générale, lorsque le défunt a été inhumé, c’est auprès de sa tombe que se passe cette commémoration. Pour certains, c’est la date de la Toussaint qui est choisie, pour d’autres, il s’agit du jour anniversaire de son décès ou de sa mise en terre. Même si un monument funéraire n’est pas obligatoire, les familles font souvent le choix d’en poser un, ne serait-ce que pour égayer le lieu de recueillement. Comme les pompes funèbres travaillent en étroite collaboration avec des marbriers, elles sont en mesure de proposer des stèles à l’image du défunt.

Recueillement après une crémation

Dans le cas d’une crémation, c’est le lieu où est placée l’urne contenant les cendres ou le lieu de dispersion qui est plébiscité. Une urne cinéraire peut être placée dans un columbarium ou inhumée dans une tombe pour cendres sur laquelle il n’est pas rare de faire ériger un monument. D’ailleurs, actuellement, les pompes funèbres sont davantage sollicitées pour des monuments cinéraires que des stèles funéraires compte tenu de la prédominance de la crémation en Suisse. Si l’urne est assez résistante, notamment au gel, elle peut être scellée sur un monument existant.

Le coût du lieu de recueillement

De nombreuses communes offrent gratuitement un emplacement « à la ligne » pour l’inhumation. Pour ce genre de concession, la durée est de 25 ans et la location de l’emplacement n’est pas prolongeable. Pour cette raison, certains proches préfèrent prendre à leur charge un emplacement qui leur permettra de ne pas être limités dans le temps.

  • La location d’une concession funéraire coûte approximativement 2'000 CHF.
  • Pour la location d’un caveau, le prix se situera plus autour des 12'000 CHF.
  • Si l’urne est conservée dans un columbarium, le coût sera approximativement de 500 CHF.
  • Une concession cinéraire coûte environ 1’300 CHF.

L’inhumation

Dans le cas d’une inhumation, les pompes funèbres transportent le cercueil du défunt à son dernier lieu de repos, le cimetière. Les proches se rassemblent autour de la fosse et assistent à la mise en terre du défunt durant laquelle quelques mots sont parfois prononcés. Ensuite, l’entreprise de pompes funèbres se charge de refermer la tombe en la recouvrant de terre.

La crémation

Une fois le défunt transporté du lieu de la mise en bière au crématorium, le défunt est crématisé et les cendres récoltées. Celles-ci sont placées dans l’urne choisie par les proches. Ensuite, les pompes funèbres remettent à la famille l’urne cinéraire contenant les cendres. Cette procédure peut avoir lieu jusqu’à 48 heures suivant la crémation. La famille est ensuite libre de disposer des cendres en veillant toutefois à respecter les dernières volontés du défunt.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Quels sont les coûts des pompes funèbres ?

Dans le cadre d'organisation d’obsèques, le tarif varie selon l’entreprise de pompes funèbres mandatée, le type de sépulture, le lieu de la cérémonie et les ac...

Comment choisir une entreprise de pompes funèbres

Lors d’un décès, en plus des difficultés émotionnelles, une quantité de tracas administratifs font leur apparition. Le choix d’une entreprise de pompes funèbres de conf...